Female factory worker using sewing machine
Responsabilité sociale de la chaîne d'approvisionnement
Nous nous engageons à travailler avec des fabricants et des fournisseurs qui partagent nos valeurs de respect des personnes qui fabriquent nos produits et de protection de la planète. Le développement de partenariats à long terme avec des fournisseurs qui s'engagent à élaborer et à mettre en œuvre les meilleures pratiques en matière de travail et d'environnement est essentiel pour notre activité.

Aperçu de la chaîne d'approvisionnement

En 2021, nous travaillions avec environ 150 fournisseurs de produits finis (niveau 1) dans 24 pays, produisant des chaussures, des vêtements et des équipements sportifs. Nous collaborons avec près de la moitié de ces fournisseurs depuis au moins cinq ans. Nous gérons activement notre liste de fournisseurs de niveau 1 sur l'Open Apparel Registry.

Notre liste de fournisseurs de niveau 2 comprend tous les fournisseurs de matériaux stratégiques pour les chaussures et les vêtements, couvrant environ 60 % de nos achats de matériaux, y compris les usines de textile et les fournisseurs de cuir. Cette liste comprend également les sous-traitants chargés de la transformation de chaussures et les principaux fournisseurs de composants de chaussures. Environ 120 de nos fournisseurs de niveau 2 sont inclus dans cette liste.

Plus de 25 licenciés produisent des vêtements, des accessoires et d'autres produits spécialisés dans environ 200 usines à travers le monde. Nous demandons aux détenteurs de licences de s'assurer que les usines avec lesquelles ils passent des contrats respectent également notre Code de conduite et répondent aux mêmes normes minimales que nos fournisseurs sous contrat.

La page Politiques et téléchargements contient nos listes de fournisseurs de niveau 1, de niveau 2 et détenteurs de licences.

Notre succès continu repose non seulement sur la qualité de nos partenaires de la chaîne d'approvisionnement, mais aussi sur notre capacité à gérer les risques sociaux et environnementaux dans notre chaîne d'approvisionnement en nous concentrant sur :

Nos principaux risques sociaux, environnementaux, de santé et de sécurité se reflètent également dans les six objectifs de développement durable des Nations unies auxquels nous avons choisi de donner la priorité.

Notre approche

Normes 

Les fournisseurs doivent se conformer à notre code de conduite des fournisseurs, qui définit les exigences en matière de travail, de sécurité sur le lieu de travail et d'impact environnemental. Ce code est fondé sur des lois internationales telles que la Déclaration universelle des droits de l'homme et les conventions fondamentales de l'Organisation internationale du travail (OIT), ainsi que sur des lois nationales et locales. Il est disponible dans plus de 40 langues et doit être affiché dans les usines des fournisseurs dans la ou les langues des employés.

Notre manuel des normes fournisseur fournit aux fournisseurs des instructions détaillées sur la manière de mettre en œuvre chaque principe du code. Ce manuel est régulièrement mis à jour pour s'aligner sur l'évolution des normes internationales.

Accréditation FLA 

Nous sommes un membre accrédité de la Fair Labor Association (FLA) depuis 2014. La FLA est un effort de collaboration entre des universités, des organisations de la société civile et des entreprises qui promeuvent et protègent les droits des travailleurs. En octobre 2018, la FLA a réaccrédité notre programme de conformité mondial sur la base de notre adhésion avérée au code de conduite sur le lieu de travail et aux principes du travail équitable et de l'approvisionnement responsable de la FLA. Pour en savoir plus, consultez le rapport de réaccréditation de New Balance.

La FLA évalue chaque année un échantillon de fournisseurs de ses membres afin de s'assurer que ceux-ci appliquent bien le code de conduite sur le lieu de travail de la FLA. Pour en savoir plus, consultez les évaluations des fournisseurs de New Balance.

Processus d'audit

Avant de passer une commande de production, nous demandons aux nouveaux fournisseurs de réaliser un audit de conformité sociale et environnementale. Nous visons à ce que les fournisseurs de niveau 1 (produits finis) approuvés ou existants se soumettent à un audit de conformité au moins une fois par an.

Ces audits sont réalisés par notre équipe de conformité ou des auditeurs tiers, et peuvent être annoncés ou semi-annoncés. Dans des cas exceptionnels, les audits sont totalement inopinés.

Les audits commencent généralement par un examen des documents, suivi d'une inspection physique de l'usine. L'inspection comprend des entretiens sur les conditions de travail avec un échantillon représentatif de travailleurs couvrant tous les domaines fonctionnels et toutes les opérations de l'usine.

Les fournisseurs doivent obtenir au moins deux étoiles pour réussir leur audit ; ce niveau indique qu'ils répondent à nos normes de conformité minimum. Les fournisseurs qui obtiennent trois étoiles ou plus démontrent des niveaux progressivement plus élevés de bonnes pratiques dans le secteur. Les fournisseurs qui échouent à leur audit sont tenus de mettre en œuvre un plan d'actions correctives (CAP) et de se soumettre à au moins un audit de suivi pour démontrer les progrès accomplis.

Sujets appelant à une tolérance zéro

New Balance a défini 24 sujets de non-conformité appelant à une « tolérance zéro », à savoir des sujets graves qui mettent en péril la vie, la santé ou la sécurité des employés ou compromettent les droits fondamentaux. Ces sujets incluent : le travail des enfants, les sorties de secours verrouillées ou obstruées, l'absence ou le mauvais fonctionnement des alarmes incendie, l'obligation pour les travailleurs de payer des frais lors du processus d'embauche ou de recrutement, l'élimination illégale de déchets dangereux et la falsification de documents.

Toute constatation de situation appelant à une tolérance zéro entraîne l'échec de l'audit automatique et nécessite une mesure corrective immédiate. La production pourra être interrompue jusqu'à ce que le problème soit résolu. Les nouveaux fournisseurs ne seront autorisés à produire que lorsque tous les sujets appelant à une tolérance zéro seront résolus et qu'ils auront passé un audit de suivi.

Plans d'actions correctives

À la suite de l'audit et en fonction de la gravité des conclusions, nous travaillons avec les fournisseurs pour élaborer et gérer un plan d'actions correctives visant à remédier à toutes les non-conformités identifiées. Les fournisseurs qui obtiennent de bons résultats lors de notre audit, sans aucun problème sur des sujets à tolérance zéro ou à risque élevé, gèrent leur propre plan d'actions correctives.

Nous encourageons les fournisseurs à prioriser les domaines qui auront l'impact positif le plus important sur les travailleurs et l'environnement. Nous demandons également à nos fournisseurs d'identifier la source des problèmes et de mettre en place des systèmes, politiques et procédures qui, non seulement résoudront les problèmes, mais éviteront également qu'ils se reproduisent. Si besoin, nous organisons des formations et orientons les fournisseurs vers des ressources techniques externes. Notre expérience nous a montré que les fournisseurs qui mettaient en place des systèmes de gestion proactive intégrant des bonnes pratiques en matière de santé, de sécurité, d'environnement et de ressources humaines affichaient des résultats de conformité beaucoup plus constants sur la durée.

New Balance s'associe également à Better Work pour améliorer de manière proactive les conditions de travail dans toute notre chaîne d'approvisionnement. Better Work est un programme conjoint de l'Organisation internationale du travail (OIT) des Nations unies et de la Société financière internationale (SFI) de la Banque mondiale, qui rassemble tous les niveaux de l'industrie mondiale de l'habillement afin d'améliorer les conditions de travail et de respecter les droits des travailleurs, tout en renforçant la compétitivité des entreprises de l'habillement.

Fin d'une relation fournisseur

Nous nous efforçons d'investir dans des relations à long terme avec des fournisseurs qui partagent nos valeurs. Lorsque des fournisseurs ne sont pas à la hauteur de nos normes, notre équipe les accompagne afin de corriger les problèmes et d'améliorer les pratiques de travail. La plupart de nos fournisseurs sont capables de résoudre les problèmes rapidement et progressent de manière significative dans les domaines prioritaires. Cependant, il nous arrive parfois de devoir mettre fin à nos relations commerciales en raison d'entorses à la conformité graves ou répétées. En 2021, nous n'avons mis fin à aucune relation commerciale avec un fournisseur pour des raisons de conformité.

Lorsque la relation prend fin, notre équipe de conformité mondiale travaille avec le fournisseur au fur et à mesure que nos activités se réduisent pour s'assurer que le processus est mené de manière responsable, conformément à notre politique interne de retrait responsable.

Performance des fournisseurs en 2021

En 2021, nous avons réalisé des évaluations (ou examiné les évaluations de tiers) pour 85 % de nos fournisseurs de niveau 1. Près de 65 % des audits de 2021 ont été réalisés par des tiers indépendants, notamment Better Work, la Fair Labor Association et le Programme de convergence sociale et du travail. Notre équipe de conformité a effectué les évaluations restantes. En raison des restrictions liées à la COVID-19, quelques audits 2021 ont été réalisés virtuellement. Bien que les audits en personne soient préférables, nous avons constaté que les audits virtuels fournissent toujours des informations précieuses et peuvent être un outil approprié dans certaines situations.

Environ 90 % de nos fournisseurs de niveau 1 audités ont obtenu une note d'audit d'au moins deux étoiles. Sur les 9 % d'audits (13 fournisseurs) ayant échoué, 11 étaient concernés par des sujets appelant à une tolérance zéro. Sept des fournisseurs ayant échoué étaient de nouveaux fournisseurs. Au premier trimestre 2022, tous les fournisseurs ayant échoué ont réussi à remédier aux problèmes à haut risque et à valider leur audit, à l'exception d'un fournisseur qui attend un nouvel audit.

Nous avons constaté que les trois problèmes de non-conformité les plus fréquents concernaient les sujets suivants :

  • Temps de travail : Les conclusions portent notamment sur des problèmes tels que le fait que les employés travaillent plus de 60 heures par semaine, qu'ils ne bénéficient pas d'un jour de repos par semaine ou qu'ils travaillent au-delà des limites légales locales. Le respect des normes en matière de temps de travail reste un défi persistant et généralisé dans l'ensemble de notre secteur. Pour en savoir plus sur la manière dont nous travaillons avec les fournisseurs pour gérer les heures supplémentaires, consultez la rubrique Pratiques d'achat responsables.
  • Sécurité incendie : Malheureusement, nous constatons toujours des problèmes de conformité de base dans certaines usines, comme le manque de marquage clair au niveau des sorties de secours ou l'absence d'extincteurs fonctionnels. De tels problèmes peuvent être le résultat de modifications récentes dans la configuration de l'usine pour des raisons de production ou d'une maintenance et d'un entretien insuffisants.
  • Sécurité électrique et liée aux machines : Les audits ont révélé que certaines machines n'étaient pas correctement protégées, que certains opérateurs d'équipements spéciaux n'avaient pas les permis requis ou que les mesures de sécurité électrique n'étaient pas appliquées. Nous communiquons les bonnes pratiques aux fournisseurs et surveillons les mesures correctives par le biais d'audits de suivi afin de garantir des conditions de travail adéquates et sûres chez nos fournisseurs.

Pour plus de détails sur les performances des fournisseurs, voir la santé et la sécurité des travailleurs, l'autonomisation des femmes, les droits du travail et l'environnement.

2 charts side by side; one illustrating 2021 tier 1 supplier audit rating distributing; the other illustrating audit findings by issue

Indice Higg de la Sustainable Apparel Coalition (SAC)

Nous sommes fiers d'être un membre fondateur de la Sustainable Apparel Coalition (SAC), une alliance mondiale multipartite à but non lucratif qui s'efforce de réduire l'impact social et environnemental de la chaîne de valeur des biens de consommation. Un aspect essentiel de ce travail est axé sur l'indice Higg, une série d'outils visant à homogénéiser la mesure des impacts dans notre secteur.

Nous avons notamment joué un rôle actif dans le développement et le test de l'indice de Higg. Nous avons également mis en œuvre les outils disponibles en interne et au sein de notre chaîne d'approvisionnement. Plus récemment, nous avons exploré comment utiliser les données du cycle de vie dans l'indice Higg de durabilité des matériaux. Nous continuons à utiliser le module Higg Brand and Retail à des fins de planification interne et d'analyse comparative. En 2021, 42 % (61) de nos fournisseurs de niveau 1 ont mis en œuvre le Higg Facility Environmental Module (Higg FEM), dont 70 % de nos fournisseurs stratégiques représentant 87 % de notre volume d'affaires. En outre, 21 % (134) de nos fournisseurs de vêtements et de chaussures de niveau 2 ont mis en œuvre le Higg FEM, représentant 62 % de ceux classés comme fournisseurs stratégiques ou principaux.

Renforcement des capacités

Nous sommes conscients qu'il n'existe pas de fournisseur parfait. C'est pourquoi notre objectif à long terme est de soutenir un apprentissage continu et l'amélioration de notre chaîne d'approvisionnement.

Notre équipe de conformité mondiale organise régulièrement des ateliers destinés aux fournisseurs afin de leur fournir une formation et des conseils sur la manière d'aborder les problèmes critiques auxquels notre secteur est confronté. La formation peut être virtuelle ou en personne et porte sur des sujets tels que le recrutement responsable, le travail forcé et la sécurité incendie. En 2021, notre équipe a formé plus de 90 fournisseurs. Une partie de cette formation comprenait des techniques d'audit afin que les fournisseurs puissent développer leurs propres programmes d'audit interne. En 2021, le personnel de 10 fournisseurs a participé à une formation d'auditeur tiers, et 21 fournisseurs individuels ont obtenu la certification SA8000 pour leurs pratiques socialement responsables sur le lieu de travail.

Outre la formation et les conseils que prodiguons aux fournisseurs, nous les encourageons également à échanger et à apprendre les uns des autres. Nous organisons des ateliers dirigés par les fournisseurs au moins trois fois par an sur des questions clés du secteur.

Beyond Tier 1 (Au-delà du niveau 1)

Les chaînes d'approvisionnement pour les chaussures et les vêtements comprennent non seulement les fabricants de produits finis - les fournisseurs de niveau 1 avec lesquels New Balance et d'autres marques traitent directement - mais aussi de nombreux autres types de fournisseurs plus en amont, des fournisseurs de matières premières (par exemple, le cuir, le caoutchouc, le coton) aux sous-traitants spécialisés dans certains processus (par exemple, la sérigraphie, la lamination) en passant par les fournisseurs de composants (par exemple, les fermetures éclair, les lacets, les bordures). Nous reconnaissons que les problèmes de droits de l'homme et les impacts environnementaux négatifs sont souvent plus fréquents dans la chaîne d'approvisionnement en amont, où nous n'avons pas de relations commerciales contractuelles directes et où nous avons souvent moins de visibilité.

Notre approche de diligence Beyond Tier 1 utilise un processus basé sur le risque, guidé par le Guide sur le devoir de diligence pour des chaînes d'approvisionnement responsables dans le secteur de l'habillement et de la chaussure de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE). Ce processus commence par la cartographie de notre chaîne d'approvisionnement de niveau 1 et de niveau 2 et par l'utilisation d'un processus d'évaluation des risques sociaux et environnementaux pour identifier les matières premières clés à cartographier en amont. Nous travaillons avec plus de 600 fournisseurs de matériaux et de composants désignés de niveau 2 dans plus de 20 pays et avons commencé à établir une cartographie au-delà du niveau 2 pour les matières premières clés, notamment le cuir et le coton. Voir Politiques et téléchargements pour obtenir la liste de nos fournisseurs de matériaux stratégiques de niveau 2.

  1. Nous avons délibérément créé une approche en amont qui se concentre sur les domaines où nous voyons les risques les plus évidents et où nous pouvons avoir le plus grand impact. Jusqu'à présent, nous nous sommes concentrés sur notre action auprès fournisseurs de niveau 2 sur le travail forcé, les produits chimiques dangereux et la gestion de l'eau dans nos régions d'approvisionnement en matériaux les plus importantes, à savoir la Chine, l'Indonésie, Taiwan (ROC) et le Vietnam. Comme nous avons moins d'influence à mesure que nous remontons en amont, nous comptons aussi davantage sur les initiatives et la collaboration du secteur pour avoir un impact.

Avec deux autres marques de chaussures de sport, nous avons participé à un projet de cartographie du caoutchouc au Vietnam, mené conjointement par la Fair Labor Association et l'Organisation internationale pour les migrations. Un rapport sur le projet, publié en 2021, décrit une approche de collaboration industrielle pour une cartographie en amont - de l'usine de chaussures à la plantation de caoutchouc. Alors que nous continuons à faire progresser notre diligence en amont, nous travaillons avec les parties prenantes du secteur pour mieux comprendre les outils, les technologies et les approches de la chaîne d'approvisionnement en amont.

Notre approche « Beyond Tier 1 » comprend également le suivi des performances sociales et environnementales de nos sous-traitants du secteur de la chaussure. Ces sous-traitants effectuent des processus spécialisés que les usines de niveau 1 n'ont pas forcément la capacité ou les moyens de réaliser en interne, comme l'embossage à chaud, le laminage et le soudage à haute fréquence. Nous avons travaillé en étroite collaboration avec nos fournisseurs de niveau 1 pour surveiller leurs performances et remédier aux problèmes. En 2021, nous avons audité 60 % de nos sous-traitants en chaussures de niveau 2 réalisant des processus majeurs et considérés comme présentant le risque le plus élevé en fonction du processus ou du volume. En 2021, 10 % des audits de sous-traitants en chaussures (5 sur 48) ont révélé des problèmes sur des sujets appelant à une tolérance zéro. Il s'agissait notamment de problèmes de non-conformité liés à la gestion des déchets, à l'eau potable, à la sécurité chimique et incendie et au salaire minimum.